Quatre postures pour renforcer le système immunitaire des enfants (et des parents!)

L’automne est arrivé au Québec!

Avec les couleurs et les odeurs enivrantes de cette saison surviennent des changements de température et les inconvénients et les risques qui y sont reliés! Ces variations jouent sur le système immunitaire et les enfants sont souvent les plus vulnérables. Vous pensez rhume, gastro, toux chez l’enfant ? Vous prévoyez déjà les nuits brisées et les lendemains difficiles tant pour votre enfant que pour vous?

En plus d’une bonne alimentation et des saines habitudes d’hygiène – le lavage des mains en rentrant à la maison ! – le yoga peut fortement contribuer à augmenter nos défenses par la stimulation des organes et des glandes du système immunitaire. Les enfants seront contents d’apprendre qu’il existe des postures qui vont donner un coup de pouce à tous les «petits soldats» qui défendent notre corps contre les virus ennemis. Proposez à l’enfant des petites séances d’entraînement, deux ou trois par semaine, suivant son intérêt. Selon l’âge, faites jouer une musique entraînante (mais pas trop !) qui peut le stimuler. Le matin est certes un bon moment mais si votre horaire ne le permet pas, faites-le si possible avant le souper, car le repas du soir est normalement plus lourd et les postures seront plus difficiles et moins agréables.

Bien entendu, ces postures sont aussi bénéfiques pour un enfant que pour un adulte. Commencez par un ou deux cycles de la salutation au soleil. C’est une séquence qui agit favorablement sur le système endocrinien et, par conséquent, sur la croissance de l’enfant. Ensuite, pour stimuler la rate, le filtre immunologique du sang, faites les postures de l’arc et/ou du chameau. Le thymus, situé juste derrière l’os du sternum, va à son tour contribuer à la production de cellules qui vont lutter contre l’infection. Dans ce cas, faites les postures du cobra et/ou du poisson. Enchaînez avec la chandelle pour le système lymphatique et la torsion simple assis pour aider à éliminer les toxines du système digestif.

Sachez que le système immunitaire bénéficie d’une pratique axée surtout sur les étirements. Mais attention : ne forcez pas et assurez-vous que l’enfant est confortable en exécutant les postures. Si tel est le cas, recommencez avec plus de douceur. Notez bien que d’autres postures pourraient être bénéfiques également, mais celles proposées ici sauront réveiller vos «petits soldats» et les mettre à l’oeuvre pour défendre votre corps et celui de votre enfant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s