Comment la relaxation favorise le bien-être émotionnel des enfants?

Comment la relaxation favorise le bien-être émotionnel des enfants?

À travers votre expérience personnelle en yoga et en méditation vous avez certainement déjà essayé d’observer vos pensées. Est-ce que celles qui vous concernent sont positives ou négatives? Les remarques de notre mental sur nous-mêmes sont parfois dures. Il en est de même avec les enfants. Ils expriment souvent : « je ne suis pas bon en ceci ou cela », « je ne suis pas intelligent » ou « je n’y arrive pas ». Fort heureusement le yoga existe pour stimuler les enfants à modifier cette conception!

En yoga, les problèmes émotionnels sont considérés comme le résultat d’un déséquilibre entre manas shakti (énergie mentale) et prana shakti (énergie vitale). L’énergie mentale en excès est à l’origine de dépression, d’anxiété et de léthargie tandis qu’un excès de prana est à l’origine d’agressivité et comportements perturbateurs. Nous savons que le souffle, le mental et les émotions sont intimement reliés et le but du yoga est de rétablir l’harmonie par les postures (Asanas) et la respiration (Pranayama).

Le stress et la pression

À l’origine des pensées négatives ou des difficultés émotionnelles de l’enfant, il y a le mauvais stress et les pressions qui s’exercent sur lui dès son plus jeune âge, que cela vienne des parents, des horaires chargés ou des transitions difficiles. De plus, l’esprit de compétition présent dans la société (certains milieux plus que d’autres) se reflète dans sa vision du monde, de l’école, de la fratrie et d’eux-mêmes. L’idée qu’il n’est jamais assez bon, assez fort ou quoi que ce soit, s’installe petit à petit. Il devient alors de plus en plus dépendant de la validation de son entourage et moins apte à reconnaître ses forces et qualités.

Relaxation : une porte d’entrée au bien-être

Comment le yoga peut-il aider à éviter que ce mode de fonctionnement du mental s’installe pour de bon à mesure que l’enfant grandit? À mon avis, comme professeure de yoga pour enfants, la relaxation est une importante porte d’entrée pour leur apprendre le bien-être émotionnel parce que c’est d’abord à travers cette pratique que l’enfant va entrer à l’intérieur de lui-même et reconnaître ce qu’il vit, pour pouvoir aller plus loin. Petit à petit, la relaxation lui permet de mieux se connaître par les ressentis du corps et par les sentiments d’acceptation et de confiance qui s’installent. La détente et la confiance font en sorte qu’il développe son amour de soi et il a moins besoin de validations extérieures. Les compliments ou les louanges qui leur sont adressés gratuitement par des adultes (« bravo », « good job », « t’es bon(ne) », etc.) sont moins utiles que l’intérêt légitime que l’on porte sur ce qu’il vit, qu’il ressent ou qu’il exprime, car le grand défi ce n’est pas d’aimer l’enfant mais de lui apprendre à s’aimer de l’intérieur.

À la maison, on peut introduire la relaxation aux enfants par l’exemple, puisque le proverbe dit « rien n’est si contagieux que l’exemple ». Si le parent s’offre des petites pauses-relaxation, le jeune va finir par s’y intéresser et ce sera plus facile de prendre goût à ce moment de détente. Je crois qu’il nous revient, parents, grands-parents, tantes, oncles, enseignants, intervenants, etc., de le responsabiliser dans son bien-être en lui offrant des outils accessibles et adaptés à son âge.

Relaxation et apprentissages

Par ailleurs, un enfant qui apprend à gérer lui-même son stress est un enfant qui a plus de chances de s’épanouir et de réussir à l’école. Peu importe le milieu éducatif, la relaxation peut-être très bénéfique sous forme de moments calmes : mouvements doux, respirations, visualisations, etc. Parsemés ici et là, dans les activités de la journée, ces moments favorisent l’intégration des apprentissages tout en renforçant le système parasympathique, responsable de la capacité à se détendre. En conclusion, du point de vue du yoga aux enfants, la détente et la confiance en soi sont des facteurs essentiels pour leur bien-être émotionnel et, par conséquent, pour leur réussite scolaire.

Quand l’enfant a « goûté » à la relaxation, il est prêt à « habiter » les postures, à « comprendre » les respirations pour enfin aller plus loin vers la méditation et des pratiques plus approfondies. En prenant conscience de ces pouvoirs que lui offre le yoga, l’enfant apprend à devenir de plus en plus autonome émotionnellement et prêt à affronter les difficultés avec plus d’aisance et de confiance en lui. Si l’enfant de 5 ans sait où trouver un pansement pour son petit bobo au genou, il saura également comment prendre soin de son bien-être émotionnel dans la « pharmacie du yoga ».

Voici quelques suggestions de liens pour pratiquer la relaxation avec les enfants :

  • Une relaxation courte sous forme d’histoire pour faire les premiers pas en relaxation:

https://www.youtube.com/watch?v=4iTPgErZEUE 

  • Une visualisation un peu plus longue mais très relaxante en compagnie d’un petit chaton. https://www.youtube.com/watch?v=rjUHs8qXT1I
  • Yoga nidra pour les enfants qui ont déjà une petite expérience en relaxation :

https://www.youtube.com/watch?v=Fza9RW9NGTQ

  • Une très belle relaxation pour les ados :

https://www.youtube.com/watch?v=77kFjXj-gnA

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s